Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Navigation sur le blog

Pour découvrir l'ensemble des articles classés par catégorie, utilisez le sommaire ci-dessous!

>>>  Sommaire et index des articles  <<<

Qui suis-je... ?

Mes petites pensées au quotidien

Post-opération: conseils / expérience

Mon parcours Sleeve - 2014
Reprise parcours 2018 (abandonné)
Parcours bypass - 2022

L'obésité et ses complications
La chirurgie de l'obésité
Menus et recettes

>>   Rejoignez-nous sur les réseaux  <<


Pour recevoir un e-mail à chaque nouvelle publication, inscrivez-vous ci-dessous à la Newsletter (promis, il n'y aura pas de spam) !

Bienvenue sur mon blog

Découvrez à travers ce blog près de vingt ans de lutte face à mon obésité dite "morbide" et mon diabète de type 2.

Régimes, échecs, déceptions, maladie, dépression, découragement, et... remontée de la pente grâce à la découverte de la chirurgie bariatrique.

Je vais m'appliquer à décrire ici mon parcours vers une sleeve gastrectomie, mon opération (2014) et ma perte de poids.

Vous y trouverez également désormais un petit bout de ma vie trois ans après, le récit de mes échecs des années 2017 et 2018, et enfin quelques nouvelles de ce que je suis devenue et de mes projets, aujourd'hui, à l'aube de l'année 2022.

Mail : blog.lighterlife@gmail.com
Nous rejoindre : sur le forum
Doctissimo : Lighter-Mary
Facebook : lighterlife.groupe
Twitter : @LighterLifeM
Discord : CttmBWdkZs


>>>>> Aide / en savoir plus 

Mots clés : Mary, obésité, sévère, morbide, chirurgie, bariatrique, anneau,  gastrique,ballon, intra-gastrique, by-pass, mini by pass, bypass, estomac, dérivation,  sleeve, gastrectomie, opération, surpoids, IMC, comorbidité, parcours, régime, poids, kilos,  menus, recettes, light, allégé, food, cuisine, repas, menus, mixé, mouliné, lisse, protéïnes,  diabète, glycémie, type, équilibré, malabsorption, vitamines, compléments, échec, perte de  poids, maigrir, amaigrissement, grossir, prise de poids, psychologue, psychiatre,  nutritionniste, diététicien, endocrinologue, hypnothérapie, thérapeute, hypnose, eriksonnienne, pneumologue, cardiologue, clinique, hôpital, hospitalisation,  ambulatoire, Louvière, Lille, Anjou, Angers, belle, ronde, sport, reprise, activité, contrôle, suivi, médical, complications, chirurgien, alimentation, thérapie, cognitive,  privation, régime, photos,  avant/après, avant, après, blog, forum, soutien

Publié par Mary

Coucou tout le monde !

Alors, j'ai été hospitalisée cette semaine (dernière semaine de novembre 2013). Je pensais que j'avais RDV pour seulement une journée d'examens, mais apparemment j'avais mal compris (ou bien elle m'avait mal expliqué).

J'étais un peu impressionnée parce que c'était ma toute première fois dans un hôpital (même pas en visite), mais tout s'est bien passé, le personnel est très accueillant et prévenant, une infirmière venait me voir plusieurs fois par jour pour savoir si tout allait bien et pour discuter. Les chambres particulières sont confortables, et il y a une très bonne communication entre les différents médecins et avec les infirmiers, ce qui fait que tous avaient mon dossier et que tout est allé plutôt vite. J'ai trouvé ça appréciable, et ça m'a permis un peu de découvrir cet univers avant une éventuelle opération.

Bref, je suis arrivée samedi matin à la clinique, j'ai vu l'endocrino dans la matinée et elle m'a dit que je resterais jusqu'à mercredi (et je suis sortie jeudi finalement). Donc dimanche j'ai eu droit à une permission pour aller chercher mes affaires (vêtements de rechange, trousse de toilette, ordi pour regarder des films entre les RDV et le soir).

Tout au long du séjour, 3 fois par jour on venait prendre ma tension/température/saturation et toutes les deux heures (même la nuit !!) ma glycémie avec un lecteur dextro (prélèvement d'une petite goutte de sang en piquant au bout d'un doigt).

Si vous voulez tout savoir, la qualité gustative des repas en hôpital (et même en clinique privée) n'est pas une légende, c'est fade et sans saveur, toutes les soupes ont le même goût, les fruits sont peu mûrs, la viande prémâchée, les féculents trop cuits et les légumes pas assaisonnés ! A la Louvière, ils sont servis à 7h30, 12h30 et 18h30. Quelques petites photos pour vous, si ça vous intéresse ! (Désolée pour la qualité, je viens de réaliser que mon téléphone de l'époque faisait des photos ignobles)

Le hall d'entrée et l'accueil :

 


Ma chambre + vue de la fenêtre :


Quelques repas pris au hasard :


L'appareil de polysomnographie, contrôle de la saturation en oxygène dans le sang (une lumière rouge au bout du doigt, je m'éblouissais et me réveillais chaque fois que je me touchais le visage en dormant), des électrodes accrochées un peu partout (4 ou 5 sur le visage, un micro sur la gorge, une au niveau du cœur, une derrière la tête, deux sur chaque jambe au passage des artères, entre autres ^^) et reliées au boitier par de longs fils de toutes les couleurs.


Samedi 23 novembre 2013 :

Ce premier jour, j'ai eu :
- Analyses d'urine à faire (un petit flacon + récolte d'urines des 24h), trois grosses prises de sang (12 tubes la première !) a 8h, 16h et minuit pour un gros bilan sanguin + recherche de cortisol, et d'anticorps pour éliminer la piste de diabète de type 1. (le cathéter dans le dos de la main fait un peu mal)
- Visite endocrino pour évaluation de ma réaction aux antidiabétiques oraux.
- Visite pneumologue pour discuter et parler d'un éventuel syndrome d'apnées du sommeil.
- Électrocardiogramme fait par une aide soignante.
- Appareillage pour la polysomnographie (recherche d'apnées du sommeil) à porter toute la nuit.
- Visite cardiologue : tout est OK, pas de contrindication pour une éventuelle opération.
- Dodo au labo du sommeil.

Dimanche 24 novembre 2013 :

- Retrait de l'appareillage polysomno, j'ai mal dormi (forcément, quand on est relié à un boitier par genre 25 fils de toutes les couleurs... mode terminator !)
- Visite pneumologue, apnées confirmées (34/heure ce qui est énorme), je serai appareillée.
- Visite endocrino, autorisation pour sortir chercher mes affaires (un aller-retour à la maison)
- Ma glycémie est très très élevée en fin de journée (sans raison : les antidiabétiques oraux fonctionnent mal).

Lundi 25 novembre 2013 :

Toujours pas de résultats de recherche des anticorps (diabète type 1) mais compte tenu de mes taux de glycémie de la veille, on me met sous insuline.

- Explication stylos insuline et premières injections
- Visite diététicienne pour premier contact
- Tests de souffle, prélèvement pour gaz du sang (la piqûre dans l'artère du poignet m'a fait très mal, pendant plusieurs jours)
- Visite endocrino, explications médocs+insuline
- Dopler échographie veineux. Coeur/artères/veines OK, RAS.
- Entraînement auto-injections (stylo factice + coussin)

Ma glycémie se régule mieux sous insuline...

Mardi 26 novembre 2013 :

- Visite endocrino
- Visite diététicienne, établissement d'un régime à 190 unités de glucides/jour.
- Visite société Orkyn, appareillage pour les apnées du sommeil

 

Je réaliste très vite que mes "amis" ne se soucient pas de moi et ne viennent pas prendre de nouvelles. Ceux qui ne sont pas au courant ne sont pas plus présents et n'ont apparemment pas envie de venir papoter. Ça me déprime un peu.
Je commence à en avoir marre de passer mes journées dans ma chambre, étonnamment. J'ai envie de piscine.

Mercredi 27 novembre 2013 :

- Visite endocrino, on n'a toujours pas les résultats des anticorps, vu mes réactions aux médicaments et à l'insuline, elle est plus très sûre. Si c'est ni un diabète de type 1 ni un diabète de type 2, c'est peut-être un des diabètes de type MODY, plus rares et moins bien connu, d'origine génétique...
- Sortie.

J'ai hâte que les résultats arrivent... L'endocrino doit m'envoyer un courrier avec les résultats et un nouveau RDV d'ici la semaine prochaine.

J'ai RDV pour un bilan de mes nuits avec l'appareil pour les apnées le 11 décembre, et je maintiens mon RDV CeliObe (pluridisciplinaire) le 12 décembre. Je pars en vacances le 18 décembre.

Apparemment ils n'opèrent pas tant que le diabète n'est pas équilibré, j'espère qu'on arrivera à doser le traitement et que j'arriverai à suivre le régime pour être équilibrée rapidement et opérée dès que possible...

Aussi, il est très probable que ma "dépression" ait été due en grande partie à la fatigue (hyperglycémie constante + énormes apnées du sommeil). Quelque part, ça rassure un peu :)

A bientôt !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article