Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Navigation sur le blog

Pour découvrir l'ensemble des articles classés par catégorie, utilisez le sommaire ci-dessous!

>>>  Sommaire et index des articles  <<<

Qui suis-je... ?

Mes petites pensées au quotidien

Post-opération: conseils / expérience

Mon parcours Sleeve - 2014
Reprise parcours 2018 (abandonné)
Parcours bypass - 2022

L'obésité et ses complications
La chirurgie de l'obésité
Menus et recettes

>>   Rejoignez-nous sur les réseaux  <<


Pour recevoir un e-mail à chaque nouvelle publication, inscrivez-vous ci-dessous à la Newsletter (promis, il n'y aura pas de spam) !

Bienvenue sur mon blog

Découvrez à travers ce blog près de vingt ans de lutte face à mon obésité dite "morbide" et mon diabète de type 2.

Régimes, échecs, déceptions, maladie, dépression, découragement, et... remontée de la pente grâce à la découverte de la chirurgie bariatrique.

Je vais m'appliquer à décrire ici mon parcours vers une sleeve gastrectomie, mon opération (2014) et ma perte de poids.

Vous y trouverez également désormais un petit bout de ma vie trois ans après, le récit de mes échecs des années 2017 et 2018, et enfin quelques nouvelles de ce que je suis devenue et de mes projets, aujourd'hui, à l'aube de l'année 2022.

Mail : blog.lighterlife@gmail.com
Nous rejoindre : sur le forum
Doctissimo : Lighter-Mary
Facebook : lighterlife.groupe
Twitter : @LighterLifeM
Discord : CttmBWdkZs


>>>>> Aide / en savoir plus 

Mots clés : Mary, obésité, sévère, morbide, chirurgie, bariatrique, anneau,  gastrique,ballon, intra-gastrique, by-pass, mini by pass, bypass, estomac, dérivation,  sleeve, gastrectomie, opération, surpoids, IMC, comorbidité, parcours, régime, poids, kilos,  menus, recettes, light, allégé, food, cuisine, repas, menus, mixé, mouliné, lisse, protéïnes,  diabète, glycémie, type, équilibré, malabsorption, vitamines, compléments, échec, perte de  poids, maigrir, amaigrissement, grossir, prise de poids, psychologue, psychiatre,  nutritionniste, diététicien, endocrinologue, hypnothérapie, thérapeute, hypnose, eriksonnienne, pneumologue, cardiologue, clinique, hôpital, hospitalisation,  ambulatoire, Louvière, Lille, Anjou, Angers, belle, ronde, sport, reprise, activité, contrôle, suivi, médical, complications, chirurgien, alimentation, thérapie, cognitive,  privation, régime, photos,  avant/après, avant, après, blog, forum, soutien

Publié par Mary

Voilà donc, comme vous l'attendez sans doute toutes avec beaucoup d'impatience, un petit compte-rendu de ma visite au centre CeliObe (Centre Libéral de prise en charge de l'Obésité) de la clinique de la Louvière, à Lille (plus d'informations ici : http://www.chirurgie-obesite-lillenord.fr/).

C'est un pôle de la clinique qui n'existe que depuis 2011, il regroupe des professionnels de la santé formés aux problèmes de l'obésité et mettent tout en œuvre pour encadrer les patients dans le cas d'une perte de poids (suivi psychologique et émotionnel, diététique et nutritionnel), pouvant aller jusqu'à envisager une chirurgie bariatrique, mais pas forcément.

Bref, j'ai pris rendez-vous quasi persuadée que je ne pourrais pas être opérée dans l'immédiat ou du moins tant que mon diabète ne serait pas totalement diagnostiqué et équilibré. Et je voulais des conseils à ce sujet et commencer un suivi pour que le traitement de mon diabète se passe le mieux possible.

De même, je m'inquiétais quant à ma dépression, j'avais peur que les médecins jugent que se faire opérer quand on est déprimée était totalement exclu.

Je suis arrivée dans le centre (tout est bien indiqué, même si j'ai dû parcourir la moitié de l'hôpital dans des couloirs interminables du style la maison qui rend fou !) et je n'ai eu qu'à montrer ma convocation au secrétariat du CeliObe, on m'a fait patienter dans la salle d'attente.

J'y ai rencontré une autre patiente avec qui j'ai bavardé quelques minutes de tout et de rien (les enfants, les téléphones portables, le froid saisonnier... ^^) puis le Dr. Boute (Nutritionniste) est venu me chercher. 

Je me suis sentie à l'aise avec lui tout de suite, c'est un grand monsieur qui n'arrête pas de rire (de façon assez expressive) et de sourire, qui plaisante beaucoup mais est d'un autre côté très professionnel. Il m'a posé plusieurs questions sans me juger quand j'avais du mal à répondre. J'ai bloqué quand il m'a demandé :

"Qu'attendez-vous de cette opération ?", je lui ai dit que je comprenais pas ce qu'il attendait comme réponse, et il m'a dit :

"Je n'attends rien, ma question est volontairement vague".

Je pense qu'il voulait vraiment tester ce qu'on sait sur l'opération et si cette possibilité et ses résultats possibles sont déjà clairs dans notre esprit ou s'il faut y travailler.

Il m'a pesée et mesurée, et a consulté les rapports d'hospitalisation et lettres de l'endocrinologue.

Il m'a posé des questions sur mon enfance et m'a précisé que la prise de poids ne pouvait être liée qu'à UN évènement et que c'était un ensemble de chose, qu'il était important que je le réalise. Il a été plutôt compatissant quand je lui ai parlé des médecins que j'ai vus en 2010 avec qui ça ne s'était pas très bien passé. Il ne m'a pas jugée sur la dépression que j'ai faite et qu'il trouve "normale" compte tenu des évènements et surtout de ma santé (hyperglycémie + apnées non appareillées). Il m'a dit qu'il y aurait un gros travail émotionnel à effectuer pour écarter ce sentiment d'échec que je traine derrière moi depuis des années et qui provoque cet état d'esprit.

Ce médecin travaille avec l'hypnose Ericksonnienne  (je vous invite grandement à aller googler ça si vous ne connaissez pas, je n'en avais jamais entendu parler avant de prendre RDV au CeliObe, mais j'avoue que ça m'intrigue beaucoup, et je pense que ça pourrait m'aider). Il m'a proposée de me suivre pendant mon parcours pour vraiment travailler sur le côté émotionnel du ressenti de mon obésité..

Après ça, j'ai eu un RDV avec la diététicienne, Mme. Herman, qui a également eu une approche assez originale du problème. Je l'ai trouvée très bien.


Elle a commencé par me poser des questions sur mes habitudes de vie (pas celles que "je sais que je devrais avoir" mais celles que j'ai réellement, avec tous ses problèmes). Elle m'a dit en gros que c'est elle qui adaptait ses conseils à mon mode de vie et qu'elle ne me forcerait pas à changer tout d'un coup. On a discuté de pourquoi je "mangeais trop", et on a essayé de discuter ensemble des solutions qui peuvent être apportées progressivement et de celles qui sont à écarter. Le but n'est pas dans un premier temps de "maigrir" mais de mieux me connaitre.

Il faut d'ors et déjà que j'apprenne à écouter mon corps, à reconnaître la faim, la satiété, le "besoin" de manger plutôt que l'envie et l'habitude.

Pour ça les premiers tests : essayer de manger sans rien faire d'autre à côté (pas d'écran, pas de magazine). Ensuite, aménager un petit coin repas où je ne suis pas dérangée pour manger (j'ai un tout petit appart' et pas de table, je mange sur mon bureau. Solution : éteindre les écrans de l'ordi pour pouvoir manger au calme). Prendre un peu plus confiance en moi pour cuisiner (je ne suis vraiment pas bonne à ça et je n'aime pas trop ça), essayer, rater, recommencer, tester.

Pour l'instant, juste ça. Elle ne m'a pas parlé de quantités, mais surtout d'écoute du corps. Pour elle les quantités ne sont pas représentatives, il n'y a pas de "portion normale", mais seulement la "quantité dont on a besoin". Il faut donc savoir définir pourquoi on mange, et de combien notre corps a besoin. La prochaine fois qu'on se revoit, je devrai lui parler des changements que j'aurais pu observer en faisant plus attention aux réactions de mon corps.

J'ai ensuite vu la psychologue, qui m'a demandé de décrire "dans les grandes lignes" l'histoire de mon poids, quand j'ai commencé à prendre, si j'avais une idée de "pourquoi" et de si j'étais consciente de ce qu'impliquait une chirurgie bariatrique (devoir changer l'intégralité des habitudes alimentaires avant d'être opérée).

 



Elle m'a expliqué l'importance du suivi pré-opératoire (sur le plan psychologique mais aussi sur le plan médical) et comment allait se passer la suite du parcours :

Il y a une dizaine de RDV de groupe animés par le nutritionniste, la psy, la diététicienne et les trois chirurgiens qui opèrent dans ce service. Le tout étalé sur 4 à 5 mois (environ 15 jours entre chaque RDV). A chaque RDV le nutritionniste fait une petite synthèse avec le patient et décide s'il doit revoir individuellement l'un des praticiens du centre. Il fait également les ordonnances pour les examens médicaux (fibro, cardio, pneumo, tests hélikit...etc.) qui s'intercalent entre les RDV de groupe du parcours.
La psy m'a dit qu'entre chacun de ces RDV elle donnait un petit "devoir" à la maison centré sur l'écoute de soi, sur le ressenti, les émotions, les peurs, dans une situation donnée.

Apparemment, on peut demander à voir le chirurgien individuellement en premier, mais ça n'est pas utile car il nous renverrait vers le service qui, lui, est chargé d'orienter le patient vers la chirurgie et de lui expliquer tout ce qu'il y a à savoir. On rencontre les trois chirurgiens pendant les animations de groupe et on peut questionner d'anciennes opérées à leur sujet. Ce qui fait de ce RDV CeliObe du 12 décembre 2013 le premier RDV de mon parcours vers la chirurgie !

Au terme de ce parcours dirigé par nutri/psy/diet et au cours duquel on aura fait tous les examens médicaux, on arrive à un accord de l'équipe : soit un accord total parce qu'on aura réussi à changer en nous ce qui devait l'être et qu'on est prêt psychologiquement comme physiquement, soit un accord avec mise en garde "vous pouvez être opéré MAIS attention à...", soit un refus argumenté. Rien n'est acquis et il est possible de ne pas être opéré parce qu'on n'est "pas prêt". A partir de cet accord, on rencontre le chirurgien et apparemment on a très rapidement une date pour se faire opérer.

A la fin, j'ai revu le Dr. Boute (nutritionniste) pour faire la synthèse des trois RDV. Il m'a dit que sa secrétaire était absente, mais qu'elle me rappellerait lundi pour que je puisse avoir un calendrier des RDV du parcours, que je puisse m'y inscrire, et signer une obligation d'assiduité (obligée d'assister à chaque type de RDV de groupe dans un temps imparti). Il m'a précisé que le diabète de type 2 (les analyses ont confirmé que ça n'était pas un type 1, même s'il reste une possibilité que ça soit un type "mody" ça reste un diabète de type 2 pour le moment...) n'était pas du tout une cause de retard de l'opération et que je pouvais être opérée avec. De même pour les apnées et la dépression si le parcours m'aide à en sortir... OUF ! Il m'a aussi dit quelque chose qui m'a fait sourire et vous aidera probablement aussi :

"N'ayez pas peur de maigrir ! Je sais que les patientes ont toujours peur de maigrir au cours de la prise en charge et de voir leur IMC baisser, mais non au contraire, n'ayez pas peur, c'est le RDV d'aujourd'hui qui importe et ce sera même bien vu si vous perdez un peu de poids pendant votre parcours !"

Ce que j'ai aussi beaucoup apprécié, c'est que le médecin m'ait montré toutes les notes qu'il prenait au cours du RDV. Il a pris des notes pendant que je parlais et pour monter les premières feuilles de mon "dossier", mais en fin de RDV il a imprimé le tout et me l'a remis dans une enveloppe.

Ah, et j'oubliais ! Je n'ai eu à payer que 46€ (remboursé par la sécu en plus dans le cadre de mon diabète) pour cette journée (3h de RDV où j'ai vu 2 fois le nutritionniste et une fois la psy, une fois la diététicienne). Le nutritionniste ne fais pas de dépassement d'honoraires dans le service CeliObe.

J'en saurai donc un peu plus lundi ! Mais en partant de ça, si je calcule bien je pourrais être opérée d'ici mai ou juin !? Si tout se passe bien et que j'ai l'accord de l'équipe !

Voilà pour les nouvelles :)

Ça m'a donné un petit coup de boost, même si je suis toujours très très fatiguée et déprimée à cause de mes insomnies. J'avance un peu, et c'est bien. Je vais essayer de me détendre en attendant le départ en vacances (je pars mercredi soir dans ma famille et ne reviens qu'après les fêtes). 

Je file faire mon ménage maintenant, bonne fin de journée à vous !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article